L'édifice Apple Store à New York.
Photo : LewisTsePuiLung / iStock

L’acquisition de la fintech Mobeewave par Apple pourrait permettre au géant du numérique de se faire une place de choix dans les transactions financières.

La firme montréalaise Mobeewave permet aux commerçants de recevoir des paiements sans utiliser de terminal de carte bancaire. Ils peuvent utiliser leur téléphone intelligent comme terminal de paiement, le consommateur n’ayant qu’à approcher sa carte ou son téléphone pour effectuer la transaction.

Apple a dépensé 100 millions de dollars pour acquérir la fintech montréalaise. Mais cette dépense lui ouvre la possibilité d’aller bien plus loin que ses capacités présentes : la firme à la pomme pourrait prendre une place réservée jusqu’ici aux banques, pointe Finextra.

En jouant le rôle d’intermédiaire entre les commerçants et les consommateurs, les banques se rémunèrent en prélevant des commissions d’interchange. Si Apple parvient à contourner les systèmes de paiement traditionnels, elle pourrait même faire payer des frais aux banques pour être associées aux transactions.

Avec la pandémie de COVID-19, les consommateurs tendent à privilégier les solutions de paiement sans contact. Apple pourrait ainsi aller plus loin que simplement permettre le paiement en utilisant ses téléphones intelligents. Les consommateurs pourraient éviter d’avoir à composer leur code sur un terminal de paiement touché par tous les clients, en utilisant leur propre téléphone pour payer leurs achats, quel que soit le montant, souligne Finextra.